Pour la famille

Pour la famille

Pour la famille

Chez Boulay
Comptoir Chez Boulay
Les Botanistes

Saison
2022

Les viandes bio de Charlevoix

Rencontre avec Damien

Les viandes bio de Charlevoix

C’est en début de journée que nous rencontrons Damien, propriétaire des Viandes bio de Charlevoix. En quelques secondes, son sourire contagieux nous charme. Il nous accueille sur la ferme avec une énergie exaltante, un regard chaleureux et une poignée de main franche. Les Viandes bio de Charlevoix font partie de la famille de nos restaurants depuis 8 ans.

Producteur

27 juin 2022

“À chaque étape, comme en cuisine, on cherche à faire au mieux”

“À chaque étape, comme en cuisine, on cherche à faire au mieux”

Même si nos quotidiens sont complètement différents, il y a quelque chose de très similaire dans la façon dont nous travaillons. “À chaque étape, comme en cuisine, on cherche à faire au mieux” nous dit Damien. Oui, voilà où l'on se rejoint! Chaque étape de la chaîne de production est minutieusement pensée pour offrir le meilleur. Offrir le meilleur produit oui, mais aussi offrir une qualité de vie aux employés et aux animaux tout en respectant la nature qui nous entoure. Le souci de développer une collaboration entre les membres de son équipe et de créer un environnement où il fait bon de travailler, c’est ce que Damien a à cœur.

C’est pourquoi tout est fait ici. En partant des grains, qui sont cultivés directement sur la ferme, en passant par l’élevage des animaux jusqu’à la transformation et la vente du produit. En visitant les installations, on prend vite conscience de tout le travail que cela signifie. Derrière chaque saucisson vendu, il y a un contrôle et un gage de qualité naturellement respecté.

“C’est la base de notre entreprise, moi j’ai été élevé sur une petite ferme multidisciplinaire. Ma mère avait un grand sens du goût et de la cuisine. Elle avait deux ou trois épices, du poivre, du persil et de la sarriette qu’on faisait pousser dans le jardin. Mais nos produits étaient vraiment extraordinaires et très goûteux. Mon père avait déjà une petite ferme bio à l’époque, mais il n’était pas certifié."

"Quand j’ai fait mes études en agronomie, j’ai appris plein de choses qui m'ont aidé, mais aussi des choses qui n’ont pas accroché, comme la performance à tout prix. Je voulais recréer ce que mon père faisait. Quand on fait du bio, on ne fait rien d’extraordinaire, on revient en arrière. Moi je n’ai rien inventé, je voulais produire comme mes parents le faisaient.”

- Damien

Je me dis que c’est peut-être le retour en arrière dont nous avons besoin afin de pouvoir avancer en direction d’une société saine, capable de s’autosuffire, qui célèbre les saisons et qui prend plus son temps.

En restauration aussi, nous avons senti ce besoin de ralentir dans les dernières années. Mettre l’humain et la nature au centre des décisions, une philosophie de vie et de travail qui était si évidente et obligée il y a quelques années, mais qui doit aujourd’hui re-faire sa place au quotidien.

En poursuivant la visite, Damien nous partage avec passion les dessous de sa production. Il parle avec enthousiasme de chaque étape et son bagage de connaissances est impressionnant! Sa motivation à toujours vouloir s’améliorer et en apprendre davantage est transcendante.

Saviez-vous que les mères truies sont très intelligentes? “Ces animaux-là te regardent dans les yeux. Si tu la bats ou tu la maltraites, elle va toujours te reconnaître, peu importe comment tu es habillé, elle va te regarder dans les yeux et tu vas rester dans son cerveau pour le reste de ses jours. Une truie est censée vouloir venir te voir, te suivre.” C’est une des raisons pour laquelle il a travaillé si fort pour rendre les enclos agréables. Beaucoup plus grands que dans la majorité des porcheries, les bêtes profitent également d’un plancher chauffé à la biomasse! “Si on veut que les cochons nous rendent un beau produit, on doit leur donner du beau aussi. Ça doit être agréable pour tout le monde!” Tout simplement! Et c’est dans cette phrase simple que l’on comprend pourquoi le produit final qui se retrouve dans nos assiettes est aussi bon.

Merci Damien pour cette visite riche en partage de connaissances !

Je me dis que c’est peut-être le retour en arrière dont nous avons besoin afin de pouvoir avancer en direction d’une société saine, capable de s’autosuffire, qui célèbre les saisons et qui prend plus son temps.

Texte & photos par Carol-Anne Tremblay

Chez Boulay
Comptoir Chez Boulay
Les Botanistes

Jette un oeil

Jette un oeil

Jette un oeil